Etre aveugle et faire du judo

Submitted by nacha on Thu, 03/08/2018 - 09:50

Degré de difficulté : difficile

Le déroulement d'un cours de judo pour handicapés visuels est quasiment identique à un cours pour valides à quelques différences près. La progression technique est généralement plus lente que pour les bien-voyants et le premier contact est plus difficile, car il faut que les deux personnes se repèrent.

Avant chaque combat les athlètes sont accompagnés sur le tatami, et le combat débute après le Kumikata (prise du kimono).

 

Étiquettes